J’essaye de ne pas moutonner, de ne pas suivre les phénomènes de mode, de ne pas coudre un patron parce qu’il est « hype »… Mais là, j’ai succombé!

Portée avec la veste de mes rêves

 

La genèse

Voici quelques saisons que les modèles Deer and Doe me tentaient moins… Je les trouvais moins intemporels qu’avant et ça me correspondait moins (le dernier patron que j’avais acheté était le pantalon Safran).

Lors de la sortie de la collection printemps, j’ai jeté un œil, sans grandes attentes. Et là, coup de cœur pour la robe pensée, avant de me rendre compte que le décolleté du dos rendait le port d’un soutien gorge compliqué (et bon, autant je peux comprendre le concept de la robe de plage, autant mon quotidien, c’est plutôt dans les écoles et un décolleté pareil n’est pas compatible avec les règles vestimentaires!)

Mais en observant la collection de plus près, je me suis rendu compte que la combi sirocco me faisait de plus en plus de l’œil… Un modèle confortable, élégant que je pourrais porter en concert avec des talons et tranquillement à la maison avec des baskets…

J’ai donc craqué pour le patron pdf et ai cousu une première version!

 

Description

« Combinaison cache-coeur en jersey, avec manches courtes montées et pantalon à plis. Version A avec jambes fuselées, version B combishort. »

Source : https://shop.deer-and-doe.fr/fr/patrons-de-couture/82-patron-combinaison-sirocco.html

Il s’agit donc d’un patron Deer and Doe, disponible en pdf ou en pochette (quand il ne sera plus en rupture de stock). Il fait partie de la collection meteorology, dédiée au jersey.

Le pdf comprend 42 pages à assembler. Chaque taille est sur un calque différent, ce qui permet de n’imprimer que la taille dont on a besoin.

Le patron comprend deux demi-devants, une bande d’encolure, un dos, deux manches, une ceinture avant et une dos, deux jambes avants et deux jambes dos et deux poches et leurs fonds de poches.

Matériel

J’ai utilisé un jersey acheté chez un grossiste mais qui permet les 60% d’élasticité. Après avoir découpé mes pièces, je les ai teintes avec du cachou (je vous parlerai de la recette dans un prochain article).

https://www.instagram.com/lesaiguillesduherisson/

Mes pièces sont rentrées dans 1m70 de tissu en largeur 1m50. J’ai utilisé du fil mousse pour les coutures sur l’envers (ce fil assure une bonne élasticité dans les coutures) et comme je n’avais pas de laminette, j’ai utilisé du bête élastique à culottes pour stabiliser les ouvertures des poches.

Je n’ai pas utilisé d’aiguille double mais j’ai gardé le point élastique de la machine tout le temps.

Réalisation

Avant d’attaquer la découpe du patron, j’ai repris mes mesures et ai retracé les pièces du patron sur plusieurs taille : 40 à la poitrine (pour un tour de 94cm), 44 à la taille (pour des mesures de 78cm) et 38 aux hanches (pour un tour de 96cm). J’ai juste « relié » les tailles entre elles avec un perroquet.

Après avoir coupé les pièces, je les ai mordancées et teintes dans un bain de cachou. J’ai voulu procéder comme ça pour éviter le gaspillage de teinture (et oui, une fois découpé, on ne teint que ce dont on a besoin). Si c’est une bonne stratégie sur les tissus en chaine et trame, pour le jersey, ce n’était franchement pas l’idée du siècle! Les pièces ont roulotté sur les bords! Si ce n’était pas trop grave pour les grandes pièces (la partie plus claire est dans la couture), sur la ceinture et la bande d’encolure, la couleur manquait vraiment d’unité. J’ai réduit le contraste en donnant un deuxième bain à la combi une fois cousue (j’avais été bien inspirée de garder le bain d’épuisement).

La couture va toute seule! C’est beaucoup plus simple que ce que l’on pourrait imaginer. Je pense que j’aurais pu être plus précise avec la ceinture qui n’est pas vraiment de la même largeur partout mais au final, il n’y a pas eu de gros accrocs! Comme d’habitude avec deer and doe, les étapes sont clairement expliquées, les pièces correspondent parfaitement et le montage est bien pensé!

Mon avis

Comme toujours, c’est un plaisir de coudre un patron deer and doe. A cause du petit soucis de roulottage (qui n’aurait pas eu lieu si j’avais teint mon tissu à l’avance), tout a été comme sur des roulettes.

Le jersey est bien épais et ne marque pas trop les sous-vêtements (maintenant, c’est une combi moulante en jersey, il n’y a pas de miracle, il faut bien choisir sa culotte) et les plis sur le haut du ventre masquent discrètement mon petit ventre à chocolat.

En bref

Modèle Sirocco – Deer and doe

Taille 40-44-38

Fournitures :

1.7 mètres de jersey maison teint à la main avec du cachou

50cm d’élastique à culotte

du fil mousse et une aiguille à jersey

PS : Suite à vos demandes, je peux teindre le jersey de vos rêves! Rendez-vous sur la boutique!

Publicités

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s