De la teinture… épisode 2 : Eucalyptus!

Avec l’hiver et les rhumes qui approchent, dégageons nous les bronches avec des teintures à l’eucalyptus!

La plante

L’eucalyptus est un grand arbre aromatique à croissance rapide, originaire essentiellement d’Australie, à la rusticité variable selon les espèces (certaines peuvent résister à des températures allant jusqu’à -20°C). Son atout majeur est son feuillage persistant d’une beauté sans pareille.

Ses longues feuilles à la forme elliptique arborent tantôt un beau vert bleuté, tantôt un gris argenté très raffiné. Son tronc doucement argenté est également très décoratif : des lamelles d’écorces s’enlèvent parfois pour laisser apparaître un tronc auburn, et de la gomme s’échappe des blessures d’où son nom de gommier bleu. Des fleurs groupées en ombelles, apétales aux nombreuses étamines blanches ou crème, voire rouge, peuvent apparaitre mais c’est rare dans nos régions.

source : http://www.jennydean.co.uk/wp-content/uploads/2008/12/img_1482-300×225.jpg

Les feuilles d’eucalyptus sont utilisées pour parfumer certains bonbons, mais aussi en infusion contre les affections respiratoires (et en teintures végétales!)

  • Famille : Myrtacées
  • Type : arbre aromatique
  • Origine : Australie, Tasmanie, Philippines, Malaisie, Indonésie, Papouasie-Nouvelle Guinée
  • Couleur : fleurs blanches ou crème, voire rouge
  • Semis : oui
  • Bouture : non
  • Plantation : printemps
  • Floraison : été
  • Hauteur: jusqu’à 20 m de haut (dans leur région d’origine, certains sujets peuvent dépasser les 100m de haut !)*

La teinture

La teinture aux feuilles d’eucalyptus est assez facile à réaliser et solide grâce à la présence de tanins (un colorant très présent dans le monde végétal, qui permet de fixer plus facilement les pigments sur les fibres).

La recette est simple :

Après avoir laissé macérer 100% du poids de fibres à teindre dans une bassine d’eau au moins quelques heures (moi je le laisse toute la nuit pour être sûre!), réaliser une décoction en faisant bouillir la macération pendant 1h. C’est à ce moment-là que votre maison embaume l’eucalyptus et que vous dégagez vos voies respiratoires! Filtrer la décoction avec une étamine et réaliser un nouet avec les feuilles pour profiter le plus possible des pigments.

Mouiller les fibres préalablement mordancées avant de les plonger dans la décoction (attention à laisser refroidir si vous teignez de la laine sous peine que cette dernière ne feutre). Remettre sur le feu et monter la température jusqu’à une petite ébullition. Maintenir celle-ci pendant 1h en mélangeant délicatement (pour ne pas faire feutrer la laine) de temps en temps.

Laisser la fibre refroidir dans le bain (elle va encore absorber des pigments pendant cette étape) avant de la sortir, de la rincer, la laver et la laisser sécher!

Si vous voulez essayer, je vends quelques kits de teintures (je ne fournis pas les fibres, mais vous pouvez utiliser ce que vous voulez tant que ce n’est pas des fibres synthétiques et que vous prenez une fibre blanche)

Le résultat

Et voici ce que j’ai obtenu lors de mes teintures :

1. Premières expériences

J’ai testé 3 mordançage sur ces échantillons : l’un à l’acétate d’alumine, l’autre au myrobolan et le troisième aux noix de galle. On ne voit pas bien la différence, mais je trouve l’ocre du mordançage au myrobolan plus profond et vibrant. C’est donc cette technique que j’ai continué à exploiter!

2. Sur un écheveau de coton 

C’est un coton DK, 210m/100gr très très doux. La couleur est joliment nuancée car j’avais trempé l’écheveau dans un reste de bain de garance avant de le teindre à l’eucalyptus. Il y quelques écheveaux en vente dans ma boutique Etsy!

3. Sur un coupon de jersey

Pour celui-ci, j’ai teint un coupon de 50 cm de jersey TULA (bio et GOTS). Le coupon étant un peu froissé dans sa casserole pendant la cuisson, il en ressort un peu marbré, plein de jolies nuances! Et en plus quand je repasse mon coupon, l’odeur d’eucalyptus revient embaumer la maison.

Il est aussi en vente dans la boutique.

 

Dites-moi si ces petits articles sur les plantes tinctoriales vous plaisent, si vous avez déjà testé des choses, si il y a une plante que vous aimeriez que j’aborde…

* Source : http://jardinage.lemonde.fr/dossier-407-eucalyptus-gommier-bleu.html
Publicités

2 réflexions sur “De la teinture… épisode 2 : Eucalyptus!

  1. J’aime beaucoup la teinte de ta laine. C’est vraiment une couleur très douce et très lumineuse. C’est vraiment réussi. J’ai toujours eu envie de tester la teinture, mais je ne me suis jamais lancée.

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s