De la teinture… épisode 1 : Indigo! (+recette)

Je crois que je ne serais plus jamais à jour sur ce blog!

Mais aujourd’hui, j’ai eu très envie de venir vous parler de ce qui me passionne depuis quelques mois : la teinture végétale!

J’expérimente, je chipote, … et je commence à avoir des résultats qui me plaisent!

Aujourd’hui, on se concentre sur l’indigo!

La démarche

C’est Nathalie (@bynightcreations) qui m’a donné envie de tester. Sérieusement, allez voir ses merveilles et son podcast! Toutes ses couleurs et sa bonne humeur rendent instantanément joyeux! J’ai commencé par chipoter un peu avec de la laine et des teintures acides greener shades. Mais assez vite, j’ai eu envie de comprendre le mécanisme chimique de la teinture, de savoir ce que je fais, quels produits sont utilisés et quel est leur impact sur l’environnement. Je me suis alors tournée vers la teinture végétale.

J’ai fait plusieurs expériences, toujours sur des écheveaux de laine. Le guide des teintures naturelles m’a aidé à reconnaître les plantes, découvrir le processus et à tester quelques recettes. Mais voilà… Moi, ma fibre préférée, c’est le coton!

J’ai été à un petit atelier avec Martine à l’étang de Virelles. Ça m’a aidé à comprendre comment le pigment se fixe sur la fibre, et l’effet du sulfate de fer sur les tanins (ainsi qu’à valoriser l’utilisation du mixe-soupe en teinture XD)

Le podcast de Dunkelgrün (en anglais mais facilement compréhensible) et ses petits segments sur la chimie m’ont fait prendre conscience de la différence entre les fibres à protéines et les fibres à cellulose.

Enfin, le livre « teintures naturelles : 130 recettes » m’a donné des recettes pratiques pour mordancer le coton.

Maintenant que je comprends et maîtrise +/- le processus, se pose la question de la fibre : Étant donné que je suis dans une démarche visant à éliminer les perturbateurs endocriniens et autres pesticides de ma garde robe, j’aimerais utiliser un textile bio, de préférence local. Pour l’instant, si j’ai quelques pistes intéressantes, je n’ai pas encore trouvé de compromis satisfaisant, alors en attendant, je continue à perfectionner ma technique de teinture sur une popeline à 5€/m de chez Textilia.

Cuve d’indigo

Après avoir tester plusieurs recettes classiques, je suis tombée par hasard sur Lutéa au salon valériane, qui vend des pigments d’indigo. Je lui ai pris 15gr pour tester.

Pour la recette, je n’ai rien inventé : j’ai compilé plusieurs recherches sur internet et ce que j’ai pu lire/entendre. Je partage si vous voulez tester :

15gr d’indigo

30gr de chaux éteinte (ou chaux hydratée)

45gr de fructose

du papier PH qui monte jusqu’à 11

quelques billes

des gants

des bassines

Remplir une grande casserole d’eau chaude du robinet (+/-50°c). Mouiller l’indigo dans un petit bocal avec de l’eau et les billes et le secouer. Ajouter l’indigo à la casserole d’eau.

Tourner doucement avec un baton afin de créer un tourbillon dans l’eau, sans y apporter de l’air. Quand l’eau est en mouvement, ajouter la chaux puis le fructose. Mélanger 2-3 minutes, puis laisser reposer. Effectuer cette opération plusieurs fois.

Une pellicule cuivrée (la florée) va se former. Laisser reposer la cuve 24h.

Le lendemain, chauffer doucement la cuve jusqu’à 50°c. Vérifier le PH (pour le coton, il doit être autour de 11). Tremper les fibres sèches. Les laisser quelques minutes puis les ressortir (toujours doucement, il faut éviter autant que possible que l’air ne rentre dans le liquide). Le tissu sera jaune et va virer au bleu grâce à l’air. Effectuer plusieurs fois cette opération pour foncer le bleu.

Une fois la cuve épuisée, on peut la jeter dans les égouts sans soucis. Elle n’est pas toxique (d’après mes lectures).

Et voici le résultat de mes expériences:

Les couleurs sont toujours assez compliquées à prendre en photo. La photo la plus lumineuse reflète assez bien la vraie couleur!

1. Popeline de coton, 50cm x 150cm

Pour réaliser le dégradé, j’ai plié le tissu en deux et ai fait plusieurs bains en trempant progressivement de plus en plus de tissu.

2. Popeline de coton. 35cm x 150cm

J’ai réalisé un pliage en carré que j’ai maintenu avec des serre-joints.

3. Popeline de coton, 50cm x 150cm

J’ai réalisé le même pliage que pour le n°2, mais en écrasant entre deux carrelages. On voit que les carrés sont plus réguliers.

4. Popeline de coton, petit métrage.

Pour obtenir le vert, j’ai plongé un petit coupon mordancé avec du myrobolan (ce qui lui a donné une teinte jaune). Jaune + Bleu = Vert. CQFD

L’aspect marbré vient de l’absence de repassage avant de le tremper!

5. Jersey à licornes, 50cm x 150cm

J’avais flashé sur ce jersey à licorne blanc et noir chez Textilia. J’y ai tout de suite vu le potentiel teinture! Pour celui-ci, j’ai réalisé un pliage en triangle dont j’ai noué les pointes.

Et le voilà de dos

6. Jersey à licornes, 50cm x 150 cm

Tout simplement uni (mais sans mélanger le bain pour créer les nuances).

Ces deux coupon sont à adopter dans ma boutique ETSY!

7. Elastiques

Et oui, l’indigo m’a aussi permis de teindre des élastiques… vous les voyez mes nouvelles culottes?

8. Bois

Je me suis aussi amusée à teindre des perles en bois, juste pour voir! La perle hérisson était vernie et n’a pas pris la couleur. les plus foncées vienne du premier bain alors que les plus claires étaient dans le dernier!

Comme vous le voyez, je me suis bien amusée! Et il reste encore un peu de couleur dans ma cuve!

Quelques liens et ressources

Bynightcreations : explication du procédé des teintures végétales

Dunkelgrün : Podcast en anglais qui explique par-ci par-là la chimie des teintures naturelles (+ du tricot et autre travail des fibres!)

Le guide des teintures naturelles : un bouquin pour identifier les plantes tinctorielles

« teintures naturelles : 130 recettes » : 130 recettes pour teindre toutes fibres.

Martine Batik : artisan textile et formatrice

Lutéa: Vente de pigments naturels. Elle a plein de couleurs d’aquarelles. Seul son indigo peut teindre les textiles.

Le fructose vient de chez Delhaize

La chaux éteinte de chez brico.

J’espère que ma nouvelle lubie vous plaira! Si vous avez des questions (processus, etc) n’hésitez pas à me les poser. J’y répondrais avec plaisir si c’est dans mes cordes!

 

Publicités

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s