Un paresseux pour un petit poisson!

Voici aujourd’hui la première partie d’une drôle de ménagerie!

Il y a quelque mois, la grande sœur de Mr me demandait si je voulais bien être la marraine (indigne) du bébé qu’elle attendait. Comment? Une excuse pour fabriquer des trucs farfelus que je n’aurais pas à assumer après? Qui refuserait?

Je suis donc partie à la recherche d’un cadeau de naissance à la hauteur! En cherchant après un patron de hérisson, je suis tombée sur celui-ci, ce qui m’a amenée à fouiller le site de « funkyfriendsfactory ». Et franchement, je suis tombée amoureuse de la moitié des patrons! Et après moult réflexions, je me suis décidées pour le paresseux.

Le patron

Si de prime abord, les patrons m’ont semblé chers (13$ le pdf, avec des réductions si on en achète plusieurs en même temps), l’originalité des modèles m’a convaincue de tester. Et bien je ne regrette pas une seconde mes 13$ : les pièces du patrons s’assemblent parfaitement, les instructions (en anglais) sont hyper détaillées et les termes importants mis en évidence. Il y a des petites cases à cocher quand une étape est réalisée (c’est tout bête mais quand la couture s’étale sur plusieurs jours avec des interruptions, ça permet de ne pas s’y perdre). Franchement, c’est un beau patron, bien pensé, bien réalisé et bien fini! Et pour un produit comme ça, je n’ai aucun soucis à mettre ce prix-là étant donné le travail que ça a du demander à la créatrice!

Les fournitures

Pour coudre ce joli paresseux, j’ai été chercher mes fournitures chez créacorner. Je trouve souvent les imprimés des tissus trop envahissants et les prix trop chers mais étant donné le peu de métrage que la bestiole demande, je me suis fait plaisir. Sur les conseils d’une collègue, j’ai prix des couleurs très contrastées, qui suscitent plus d’intérêt chez les tout-petits que les tons pastels ou neutres. Les yeux sont des yeux sécurisés. J’avais aussi pris un nez sécurisé, mais finalement, je ne l’ai pas utilisé. La laine du contour des yeux m’a été donnée par la grand mère de Mr (et donc l’arrière grand-mère de mon filleul).

Pour le rembourrage, j’ai utilisé une espèce de mousse déchirée, lavable en machine et qui sèche vite. J’avais hésité avec un rembourrage plus bio et éthique, mais qui ne passait pas en machine. Je me suis dit qu’avec un bébé il faut surtout penser pratique!

La couture

Je ne vais pas vous le cacher, je me suis éclatée à coudre cette bestiole : le patron est vraiment fun, c’est super chouette de mettre du tissu en volume comme ça. Honnêtement, j’ai hâte de devoir faire d’autres cadeaux pour pouvoir en coudre à nouveau!

Je n’ai vraiment rencontré aucune difficulté. Le tout est d’être précis et de ne pas sauter d’étape.

Le résultat

J’adore Culbuto le paresseux! Il mesure une trentaine de cm assis et peut rester suspendu avec ses pattes à velcros. Quand je l’ai offert, le tout nouveau grand frère a tout de suite reconnu le paresseux (ce qui est assez flatteur…). Et pourquoi pour un poisson direz-vous? Car le petit farceur est né le 1er avril! (j’ai quand même demandé des preuves quand ma belle-soeur a appelé pour annoncer la nouvelle!)

Patron : Slowpoke the Sloth – Funkyfriendsfactory

Matériel : Velcro, yeux sécurisés et tissus de chez creacorner, rembourrage de chez mondial textiles.

Malheureusement, les photos ne lui rendent pas du tout justice! Il est bien plus mignon en vrai!

 

Publicités

Une réflexion sur “Un paresseux pour un petit poisson!

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s