Le plaid arménien

Pour commencer, je sais que ce plaid n’a rien d’arménien! Mais c’est le seul adjectif qui est sorti de la bouche de Mr quand je lui ai montré mes premiers carrés.

Plaid arménien 02

L’idée d’une couverture quiltée me trottait en tête depuis un moment. Du coup, quand je suis tombée sur ce bouquin chez Véritas, je me suis +/- jetée dessus. Je me suis rendue compte après coup que l’auteur, Elizabeth Hartman, est aussi la créatrice du patron de patchwork de mes rêves : le Hazel Hedgehog (je ne suis absolument pas une monomaniaque du hérisson, non non et non… hum).

Plaid arménien 06

1° : Qu’est-ce que j’ai pensé de ce livre?

D’abord, il donne envie! Les projets sont modernes, colorés, la mise en page aérée, on retrouve bien 12 projets de quilt détaillés.

Le livre s’ouvre sur le matériel et les fournitures nécessaires à l’apprentie quilteuse et le vocabulaire utilisé. On retrouve ensuite des conseils pour assortir les couleurs avant d’arriver au chapitre sur la construction du quilt, étape par étape, le tout très illustré de photos. Viennent enfin les 12 projets, assez différents les uns des autres et regroupés par difficultés.

Si tout est écrit et détaillé très clairement, j’ai quand même eu besoin d’aller zieuter sur internet pour mieux comprendre la couture en free motion. Cette vidéo m’a beaucoup aidé!

Plaid arménien 04

2° : Et la réalisation?

Après avoir choisi le premier projet pour débutante (clôture en lisse), j’ai commencé par recalculer les fournitures nécessaires pour réaliser une couverture plus petite : je voulais juste une couverture dans laquelle m’enrouler pour tricoter dans le canap’, donc pas quelque chose de trop immense (le patron de base explique comment faire une couverture de 1,90m x 1,90m, donc beaucoup trop grand pour moi!). En retirant 2 lignes de carrés, j’arrive à la taille plus raisonnable de 1,20 m x 1,80 m.

Si la découpe manquait de précision au début, je me suis vite facilité la tâche en « déchirant » le tissu : au moins la déchirure suis le droit fil ou la trame et on est +/- sûre d’avoir des angles droits. Au final mes carrés étaient un peu plus petit que préconisés, mais presque tous de la même taille! Et connaissant mon manque de précision maladif, ça tient du miracle. Pour le dos, j’ai juste pris un coton bleu marine, de la même couleur que la bordure, histoire de ne pas pousser le kitsch trop loin!

Toute la partie quilting en free motion a été très reposante, voir un peu hypnotique. L’activité idéale pour se vider la tête!

Par contre, la manipulation de la couverture demande des muscles et de l’endurance : c’est LOURD!

Plaid arménien 01

3° Au final?

Si j’ai eu de sérieux doutes dans l’assortiment de mes couleurs en cours de réalisation, je suis assez contente d’être arrivée au bout de ce projet, d’avoir un résultat satisfaisant et d’y avoir pris mon pied! Maintenant, je peux attaquer le Hazel Hedgehog sans avoir peur de me viander ou d’en avoir marre au bout de 3 carrés!

Plaid arménien 07

Et Summum de satisfaction : en rentrant hier, ce n’est plus le chat, mais Mr que j’ai trouvé enroulé dans ma couverture d’arménien!

Publicités

16 réflexions sur “Le plaid arménien

  1. Ta couverture est jolie et semble douillette, quel travail !
    Mais alors, les renards et les baleines sur le site d’Elizabeth Hartman… ARG, tu viens de me créer un besoin ! Je sais pas si je serais capable de couper autant d’angles droits, mais j’en ai sérieusement envie là…

  2. Waouh bravo ! Moi aussi cela me donne envie, mais va falloir que je regarde comment procéder mais vraiment très joli ! Encore bravo !

    1. je pense que le tout c’est de se lancer. L’avantage du bouquin c’est qu’on a toutes les infos regroupées (j’avais aussi chercher les marches à suivre sur le net, mais c’était trop éparpillé à mon gout…)

  3. Hoooooooooooooooooooo mais quel travail!!! Je suis en admiration devant ta patience. Il est splendide. J’aimerais tant avoir le courage de me lancer. Bravo. Et les couleurs sont très chouettes. Je suis super fan.

  4. Je n’ai pas reconnu cette couverture jusqu’à ce que j’aie lu la moitié de ton article – tu as choisi des couleurs tellement différentes des miennes – mais enfin je me suis rendue compte que c’est le patron que moi aussi je suis en train de coudre! Mais si différent – j’ai choisi des couleurs comme pêche, des verts bluâtres, crême, avec de châtain pour les bordures des carrés. (Les noms des couleurs français vraiment me manquent!) Pas encore fini (alors felicitations!), mais je vois maintenant la fin et je peux croire que je vais l’achever.

    Et j’avoue que je suis monomaniaque de l’hérisson – est-ce qu’il y a là quelque chose de mal?! T’as vu ceci? http://gingermakes.com/2015/01/22/congratulations-vicki-kate/

    1. C’est vrai que quand je regarde la photo d’illustration du livre et ma couverture, j’ai l’impression d’avoir cousu quelque chose de complètement différent!

      Vive les monomaniaques du hérisson! c’est une bestiole tellement mignonne et attachante 🙂

  5. ta couverture est superbe et waouh pour le quilting ! J’ai l’habitude d’en réaliser et je sais tout le boulot que cela représente et pour moi c’est zéro prise de tête de que du bonheur !

  6. Ah le patch c’est ma dernière lubie! J’adore le tien il est superbe! Les couleurs sont hyper bien assemblées et l’ensemble est très moderne! J’en fais avec des grands-mères donc imagine qu’on a pas du tout le même style mais purée c’est un vrai bonheur! Carrément autre chose que la couture mais tout autant de plaisir dans la création! je vais aller fouiner du côté de ton livre, merci pour la référence!

Laisser un petit mot

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s